La génération Y et la culture d’entreprise

generationy

 

Beaucoup d’encre a coulé sur les nouvelles générations, dont la génération Y et les questions relatives à son intégration au milieu du travail. ComparJobs a cherché à savoir comment les Y appréhendent la culture d’entreprise et, inversement, comment les gestionnaires adaptent leur réalité à celle des Y.

 

Retour sur la génération Y

 

La génération Y englobe ceux qui, nés au tournant des années 1980, ont grandi avec la mondialisation et les nouvelles technologies de l’information. À la différence de la génération des baby-boomers et à la génération X à laquelle elle succède, la génération Y est hyper-connectée (95 % d’entre eux utilisent régulièrement internet contre 78 % des générations précédentes, selon une étude du CEFRIO), mais elle est aussi moins portée sur la compétition individuelle et la réussite professionnelle que ses aînés.

Ces traits distinctifs créent de nouveaux comportements au travail, dont :

  • La recherche de sens;
  • L’immédiateté;
  • La remise en cause des hiérarchies;
  • La volonté de participer à la décision;
  • La mobilité internationale.

Les Y seraient donc moins loyaux à l’égard de leur entreprise, et surtout bien moins conformistes lorsqu’il s’agit d’adopter une culture partagée par les autres employés.

 

Un changement de culture d’entreprise

 

Le premier réflexe serait peut-être de ne pas tenir compte des demandes de cette génération. Toutefois, les chiffres sont là : les Y représenteront 50 % de la force de travail en 2020.

Un article récent de Pierre-Luc Trudel, publié sur le site Conseiller.ca, mentionnait que sans un changement de culture, les entreprises ne parviendront pas à fidéliser les Y . Selon une étude citée dans l’article, ce seraient 74 % des Y – contre 45 % des X – qui prévoient de ne pas rester 5 ans ou plus chez le même employeur. Dès lors, des incitatifs financiers seuls ne suffiraient plus à retenir les Y. Il faudrait que l’entreprise satisfasse leurs attentes en leur offrant plus qu’un travail, mais un cadre de vie dans lequel ils peuvent s’accomplir.

À vrai dire, les Y sont entrain de changer la culture d’entreprise, non seulement comme employés mais aussi comme employeurs. Selon une étude, environ 1/3 des entrepreneurs de cette génération posséderait plus qu’une entreprise. C’est probablement la raison pour laquelle ils sont davantage axés sur l’innovation plutôt que sur la gestion au quotidien. Dès lors, les Y cherchent à concevoir une nouvelle approche de la gestion d’équipe, résolument tournée vers un environnement de travail flexible et qui se veut bien plus conciliante avec la vie personnelle de leurs employés.

 

Concilier les générations

 

Que les gestionnaires soient des boomers, des X, Y et prochainement des Z – cette génération née dans les années 2000 -, une bonne culture d’entreprise est celle qui parvient à faire travailler ensemble tous les employés.

C’est pourquoi ComparJobs s’est donné pour mission de créer davantage de combinaisons gagnantes entre employeurs et employés. En intervenant en amont du processus de recrutement, ComparJobs aide les employeurs à identifier les employés qui s’intègreront le mieux à leur culture d’entreprise, à leur équipe et à leurs fonctions.

Pour ComparJobs, peu importe l’âge ou la génération d’un employé, la clé du succès d’une embauche réside dans la satisfaction du travailleur envers son emploi. Dans cet optique, pour attirer la relève dans une entreprise, il est nécessaire de comprendre le processus décisionnel typique lié à la génération Y.

 

Comprendre le processus décisionnel des Y

 

Avec toute l’information facilement accessible sur le web, les Y sont habitués de s’informer de manière autonome et de comparer les différentes options qui s’offrent à eux avant de prendre une décision.

ComparJobs offre donc un outil en ligne pour permettre aux jeunes chercheurs d’emploi de facilement « comparer » un environnement de travail avec leurs attentes et exigences professionnelles. Il s’agit d’un outil innovateur qui aide les entreprises à se mettre en valeur à partir des critères qui comptent vraiment pour les nouvelles générations :

9facteurs

La compatibilité entre les chercheurs d’emploi et employeurs est partagée au moment où l’employeur reçoit une candidature, avant même de faire l’entrevue. L’employeur est donc en mesure d’identifier les frustrations de ses probables employés et d’orienter le recrutement vers les candidats qui auront le meilleur potentiel de satisfaction avec l’entreprise.

 

Pour obtenir une démonstration gratuite de ComparJobs, rien de plus simple !

 

  • Par téléphone : 1-855-521-8888
  • Par courriel