Le salaire: obligatoire ou non dans la description de poste ?

Salaire TRANS No text 500x500

Certains de nos clients s’interrogent parfois s’ils doivent – ou non – afficher le salaire dans la description d’un poste. À vrai dire, il est impossible de trancher cette question par un « oui » ou par un « non » cinglant. Les deux avenues se valent, faut-il toutefois bien connaître ses besoins.

 

Le salaire, c’est le nerf de la guerre…

 

Si un travail est plus qu’un salaire, il ne faut pas en minimiser l’importance. Florent Francoeur, CRHA fait bien d’insister sur des caractéristiques comme la flexibilité, l’environnement de travail et la reconnaissance de l’employé, néanmoins seuls 12 % des employés sont satisfaits de leur salaire (selon une étude CROP-La Presse) et 75 % d’entre eux changeraient d’emploi s’ils pouvaient gagner plus (d’après le site Conseiller.ca). Le salaire permet ainsi d’attirer des candidats potentiels et de retenir les meilleurs employés.

 

… mais l’afficher peut avoir des effets négatifs

 

Pourtant, d’après le site Flexjobs – l’un des leaders du recrutement à temps partiel et en télétravail aux États-Unis -, indiquer le salaires sur la description du poste peut entraîner des effets négatifs :

  • réduire les marges de négociations entre le candidat et l’employeur ;
  • créer de la compétition entre anciens et nouveaux employés ;
  • créer de la compétition entre entreprises sur leur politique salariale.

À ces effets, on peut en rajouter un supplémentaire. Celui-ci dépend du montant du salaire proposé. Si le salaire est bas, il aura tendance à attirer des candidats avec peu ou pas d’expérience ou des candidats faisant du « CV spamming » qui n’ont pas les qualifications. Si le salaire est moyen, le poste ne se distingue pas des autres sur le marché de l’emploi et donc n’attire pas beaucoup de candidats.

 

Bilan :

 

Car il y a des plus et des moins à afficher le salaire sur la description de poste, revoyons les arguments :

lesplus

  • Attirer les candidats.
  • Valoriser les talents.

lesmoins

  • Réduire la marge de négociations
  • Créer des compétitions entre employés et entre entreprises.
  • Fausse le processus d’embauche.

Sur ce constat, le site Ideas RH préconise d’afficher une échelle salariale : « L’avantage, c’est qu’il permet d’attirer un plus grand vivier de candidats. Cependant, soyez à l’écoute, si la plupart d’entre eux visent le haut de l’échelle, c’est que cette dernière n’est pas encore assez équilibrée. Attention également aux candidats naturellement négociateurs qui pousse la déformation professionnelle jusque dans les entretiens ».

 

Conclusion :

 

ComparJobs privilégie également l’échelle salariale, mais estime qu’il ne faut pas l’afficher dans la description du poste. Notre outil innovant permet en effet que salaire soit un critère de décision dans le processus de recrutement, sans qu’il provoque des effets négatifs. Ainsi, dans un premier temps, le salaire n’apparaît pas sur la description du poste. Dans un second temps, le candidat remplit un questionnaire dans lequel il fixe une fourchette salariale, tandis que l’employeur crée la fiche du poste en informant l’échelle salariale qu’il envisage. Dans un troisième temps, notre algorithme mesure la compatibilité entre les exigences du candidat et l’offre de l’employeur sur le salaire.

salaires

Cette mesure de compatibilité permet :

  • de gagner en rapidité dans le tri des candidatures en disqualifiant le CV spamming ou les personnes trop demandeuses ;
  • de gagner une marge dans la négociation de la rémunération.

Convaincu(e) par notre approche ? Essayez ComparJobs !