Une bonne atmosphère de travail pour mieux intégrer les employés

 

integration

L’intégration des nouveaux employés peut s’avérer délicate. En effet, un environnement de travail est sensible aux évolutions et l’atmosphère peut être durablement affectée si les différents membres de l’équipe ne parviennent pas à s’entendre. 

 

L’atmosphère de travail comme facteur de motivation et de rétention du personnel

 

Selon une étude CROP-La Presse, 80 % des Québécois seraient heureux au travail. D’après cette même étude, 25 % d’entre eux attribuent leur bonheur aux bonnes relations qu’ils entretiennent avec leur patron, tandis que 15 % d’entre eux se disent heureux grâce à leurs collègues.

Lorsque les relations deviennent conflictuelles, cette atmosphère polluée peut se répercuter directement sur la motivation du personnel et sur la capacité de rétention de l’entreprise. Sauf qu’une mauvaise ambiance ne se réduit pas à de simples humeurs. Jacques Neatby et Phanie Rioux constatent qu’« on trouve souvent des raisons structurelles, plutôt qu’interpersonnelles, à l’origine de ces conflits ». Une bonne ambiance de travail est donc un processus à concevoir en amont.

 

Intégrer les nouveaux employés, ça passe par un esprit d’équipe

 

C’est pour cela qu’il faut intégrer un nouveau membre de l’équipe sur le plan organisationnel. Comme l’écrivent Isabelle Bédard et Annie Belhumeur : « En transmettant à l’employé des informations contextuelles sur l’entreprise en général et sur les liens qui existent entre son poste et celui des autres, on favorise chez lui l’acquisition d’une vision élargie de son poste. Il s’agit de lui faire comprendre très vite où il se situe dans le grand ensemble ».

Mais ce n’est pas tout, il faut aussi que l’employé s’acclimate à l’équipe et que l’esprit d’équipe facilite de bonnes relations, et ce malgré des moments tendus. Comment générer cet esprit d’équipe ? Il n’y aurait pas de recette miracle si on en croit les spécialistes de la question, dont Olivier Schmouker rapporte ici les propos : « l’esprit d’équipe découle avant tout des valeurs communes ».

 

Recruter en fonction de valeurs et des affinités

 

Si partager des valeurs facilite grandement l’émergence d’un esprit d’équipe, des affinités réciproques permettent d’entretenir une bonne ambiance au travail. Comme Guillaume Fortin se plaît à le dire à nos clients : « Il ne faut pas sous-estimer la discussion quotidienne devant à la machine à café sur la satisfaction des employés. Les employés ne resteront peut-être pas dans votre entreprise pour le goût du café, mais ce qui se dit autour a définitivement un impact positif sur votre taux de rétention ».

Toutefois, s’il est difficile de convaincre des employés d’adhérer à des valeurs qu’ils ne partagent pas, il est d’autant plus coûteux de développer des affinités en prenant sur le temps de travail et en allouant des fonds pour cela. C’est pourquoi, ComparJobs se propose de faire ce travail en amont, avant même leur embauche.

 

D’une part, notre outil mesure 15 valeurs professionnelles partagées entre l’employé et le patron.

valeurs

 

Ensuite, il évalue 25 affinités susceptibles d’être partagées entre le futur employé et l’équipe.

affinités

 

Réussissez l’inclusion de vos nouveaux employés avec ComparJobs