17 erreurs à ne pas faire dans votre candidature

curriculum-vitae

Chez ComparJobs nous voyons passer beaucoup de CV. Si nous sommes convaincus que tous les candidats ont une réelle envie d’obtenir un emploi qui réponde à leurs besoins, ils ne parviennent pas toujours à mettre en valeur leur candidature. S’il existe plusieurs sites – comme l’Oeil du Recruteur ou Emploi Québec – qui vous conseilleront sur la manière adéquate d’écrire votre CV et votre lettre de présentation, nous relevons ici 17 erreurs courantes dans les candidatures.

 

1- Les photes d’orteaugrafe 

Le français est une langue complexe, mais les fautes d’orthographe enlèvent beaucoup de crédibilité à votre candidature. Relisez-vous plusieurs fois et demandez à quelqu’un de vous relire aussi. Il  existe également des moyens pour vous aider avec les subtilités de la langue française, dont le logiciel Antidote ou le site du Centre national de ressources textuelles et linguistiques.

 

2- Écrire des romans

D’après le journal Les Affaires, la majorités des employeurs au Québec ne passe pas plus que 11 secondes à lire votre CV, privilégiez ainsi des phrases concises, précises, efficaces.

 

3- Tutoyer

La marque de respect s’exprime par le vouvoiement dans la langue française. Inversement, le tutoiement est une marque de familiarité peu professionnelle, surtout à cette étape du recrutement. Peut-être vous invitera-t-on au tutoiement durant l’entretien, mais avant cela : vouvoyez.

 

4- Envoyer plusieurs fois votre CV

Au premier envoi de votre candidature, le recruteur a parfaitement saisi que vous êtes motivé. Lors du deuxième envoi, il peut croire à une erreur. Mais au troisième envoi, il interprète ça comme de l’acharnement. Pensez-vous qu’il recrutera quelqu’un qui l’agace ?

 

5- Envoyer un CV à la mauvaise personne / pour le mauvais poste

Il nous arrive de recevoir des candidatures qui s’adressent à la mauvaise personne, au mauvais poste, et parfois même à la mauvaise entreprise. C’est toujours positif de personnaliser votre candidature, mais essayez de ne pas vous tromper. Même s’il est évident qu’il s’agisse là d’une erreur d’inattention, ça pourrait vous faire perdre de la crédibilité ; surtout si vous écrivez dans votre CV que vous êtes minutieux(se)….

 

6- Joindre des bulletins scolaires

Nous vous félicitons pour vos A+, mais – et à moins qu’on vous le demande – il n’est pas nécessaire d’envoyer vos bulletins scolaires.

 

7- Oublier de spécifier le poste dans votre candidature

Ne pas mentionner le poste sur lequel vous appliquez le condamne aux candidatures spontanées, à ce no man’s land où se retrouvent les CV qui sont rarement contactés. Gardez en tête que le recruteur peut avoir plusieurs postes à combler, aidez le à considérer votre candidature.

 

8- Mal mentir

Mentir, c’est mal (ça c’est pour la morale). Maintenant, si vous mentez pour combler des trous béants ou pour dissimuler des expériences peu honorables, efforcez-vous de bien le faire. Alors, n’inventez pas une formation sur le campus délocalisé de Harvard à Saint-Jérôme. Blague à part, si vous on surprend à mentir : votre chien est mort.

 

9- Contourner le processus d’application

Les offres d’emploi décrivent habituellement quel est le processus à suivre pour faire parvenir votre candidature.  Si vous contactez directement le gestionnaire, le directeur ou le CEO en pensant que vous allez accroître vos chances alors qu’il a mandaté quelqu’un pour faire le recrutement, cela produit l’effet inverse : vous ne ferez que de le déranger.

 

10- Croire que le recruteur à tort

Il se peut que votre profil soit atypique ou que vous ne remplissiez pas toutes les exigences de l’annonce, et c’est parfait si on en croit cet article publié sur Isarta. Mais, de là à postuler pour un emploi qui requiert 10 ans d’expérience alors que vous êtes finissant de l’université ou appliquer sur un emploi pour lequel vous n’avez pas les compétences de base, vous faites fausse route.

 

11- Lister vos compétences/réalisations comme pour aller à l’épicerie

Quelle belle liste de 51 compétences ! Mais pour être francs, nous avons décroché à la cinquième. Une fois de plus, un recruteur passe 11 secondes sur un CV, donc pas besoin d’être exhaustif. Écrivez ce qui est pertinent dans votre parcours et mettez l’accent sur vos atouts.

 

12- Mettre l’expérience à la toute fin du CV

Que vous ayez un doctorat de Harvard ou que vous n’ayez pas fini votre secondaire, le recruteur s’intéresse d’abord à votre expérience professionnelle. Elle doit être la vedette de votre CV ! Parce que personne n’ira la chercher en troisième page, mettez votre expérience au début.

 

13- Envoyer un CV en format image

Il nous arrive de plus en plus souvent de recevoir des photos de CV. Si l’époque est aux selfies, pas besoin d’en faire un pour votre CV. Alors, privilégiez les formats classiques comme .pdf ou .doc. Si vous utilisez un autre format, vous pouvez le convertir sur ce site.

 

14- Utiliser un vocabulaire mal approprié

Certaines entreprises aiment à donner des titres compliqués aux postes, ainsi un commis aux ventes peut parfois devenir un « associé à la croissance des volumes de la clientèle externe ». Sauf que, si votre CV passe par un outil qui effectue le tri automatisé des candidatures par mots-clés, le logiciel ne fera pas le lien avec l’emploi sur lequel vous postulez. Précisez à quoi vos expériences correspondent avec un vocabulaire générique et glissez des mots-clés.

 

15- Oublier vos réalisations

Votre expérience professionnelle est certes intéressante, mais elle ne dit pas grand chose sur votre candidature si vous omettez de parler de vos réalisations. Dans la mesure du possible, essayez de mettre des chiffres. D’abord, car ils sautent aux yeux, ensuite car la qualité seule n’est pas toujours évaluable.

 

16- Envoyer votre CV par télécopie ou le porter en personne

Il ne vous aura pas échapper que nous sommes en 2017. La plupart des entreprises n’ont plus de télécopieur et font de moins en moins des banques « physiques » de CV. Si les scribes, les pigeons voyageurs ou les crieurs publics sont au chômage, c’est bien que les temps changent. Vous pouvez le déplorer, mais privilégiez le courriel avant qu’il soit lui-même dépassé.

 

17- Faire une œuvre d’art

À moins que vous postuliez pour un métier créatif, votre CV gagnera à respecter une structure (coordonnées, expérience, formation, etc.), une chronologie et des normes graphiques. Vous devez vous distinguer, mais parfois trop c’est comme pas assez.

 

Maintenant que votre CV est bonne et due forme, vous pouvez le déposer dans notre banque de candidatures. Cliquez ici.